Votre site sera-t-il pénalisé par la mise à jour « Mobile Friendly » de Google ?

Google ResponsiveRégulièrement, Google met à jour ses algorithmes d’indexation afin de proposer à ses utilisateurs des résultats de recherche toujours plus pertinents. Suite à l’explosion du nombre d’internautes qui utilisent des appareils mobiles, le moteur de recherche numéro 1 dans le monde est sur le point de mettre à jour son algorithme, qui entrera en vigueur le 21 avril 2015.

Ceux qui ne se conforment pas aux nouvelles règles Google risque gros : les professionnels parlent d’ailleurs déjà de « Mobilegeddon ». Quels sont les changements en vue, les impacts et les risques, ainsi que les solutions ? C’est ce que vous allez découvrir en poursuivant votre lecture.

La mise à jour « Mobile Friendly » de Google : pourquoi ?

C’est un secret de polichinelle, au cours des années précédentes le nombre d’internautes qui utilisent un appareil mobile (smartphones ou tablettes) pour surfer sur Internet a explosé. Si les estimations des parts de marché du mobile sur internet varient en fonction des sources, l’étude LSA de Thrive Analytics estime que 40 % des recherches sur le web étaient faites via un appareil mobile en 2014, et que ce pourcentage atteindra presque les 50 % en 2015.

Sans pinailler sur les chiffres, il est évident que le mobile est sur le point de supplanter le bon vieux PC de bureau en ce qui concerne Google. Il était donc essentiel pour la société de Mountain View de réagir.

Comment savoir si mon site est Mobile Friendly ?

Google - MobilePour vous aider à déterminer les conséquences de la mise à jour Mobile Friendly, Google a mis en place un outil spécifique. Il vous suffit donc d’indiquer l’URL de votre site sur la page suivante https://www.google.com/webmasters/tools/mobile-friendly/ pour effectuer une analyse exhaustive et faire l’état des lieux.

Quelles seront les conséquences de la mise à jour ?

La hiérarchie des résultats pour toute recherche faite dans Google via un appareil mobile va être complètement bouleversée en fonction du caractère « Mobile Friendly » de chaque site, qui est évalué selon les critères suivants :

  • Design responsive (le design du site s’adapte automatiquement à la taille de l’écran de l’utilisateur) ou
  • • Liens facilement cliquables et taille de police lisible

Les sites qui échouent à ce test seront fortement rétrogradés dans les résultats de recherche faits via tablettes et smartphones. Des conséquences potentiellement catastrophiques, alors que durant la dernière mise à jour de l’algorithme de recherche de Google, eBay a vu 80 % de ses pages indexées en première position perdre leur classement envié. Cela aurait coûté au site d’enchères 5 % de croissance d’après Colin Sebastian, analyste chez Baird Equity. Or, Zineb Ait Bahajji, de Google, a déjà déclaré que la mise à jour Mobile Friendly de Google aura plus d’impact que les algorithmes Panda et Penguin en précisant que 40 % des recherches mobiles seront concernées par la mise à jour.

Que faire pour éviter le Mobilegeddon ?

Agir vite en passant dès que possible à un design responsive. Si votre site a été bien codé au niveau de sa charte graphique (CSS), la transition sera relativement rapide. C’est d’autant plus vrai si vous utilisez un CMS de site WordPress : dans un tel scénario, le changement de thème permet de résoudre le problème.

Vous pouvez d’ailleurs en profiter pour rafraîchir et moderniser le design de votre site en faisant d’une pierre 2 coups. Non seulement celui-ci sera plus attractif, mais vous pourrez également capter davantage de trafic organique par rapport à vos concurrents distraits qui verront leur site web être rétrogradé dans les résultats de recherche mobile. Pour de plus amples informations, n’hésitez pas nous contacter : chez CR Informatics, il n’y a pas de problèmes, juste des solutions !

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Contenus similaires